dimanche 30 août 2009

Mad world

Tout autour de moi des visages familiers, des endroits usés
Visages prêts pour leur marathon quotidien
Allant nulle part, allant nulle part
Des larmes emplissent leurs lunettes,
Aucune expression...
Je me cache la tête pour étouffer mon chagrin
Aucun lendemain...

Et je trouve çà un peu étrange
Je trouve çà un peu triste que
Les rêves dans lesquels je meurs
Soient les plus beaux rêves que j'ai jamais fait
Je trouve çà dur à te dire
Je trouve çà dur à supporter
Quand les gens tournent en rond
C'est un monde de fous

Les enfants attendent le jour où ils seront heureux
Joyeux anniversaire, joyeux anniversaire!
Formatés pour ressentir ce que les enfants doivent ressentir
S'asseoir et écouter, s'asseoir et écouter
Quand j'allais à l'école j'étais très nerveux
Personne ne me connaissait
Bonjour maîtresse dis moi quelle est ma leçon
Regarde un peu au fond de moi

Et je trouve çà un peu étrange
Je trouve çà un peu triste que
Les rêves dans lesquels je meurs
Soient les plus beaux rêves que j'ai jamais fait
Je trouve çà dur à te dire
Je trouve çà dur à supporter
Quand les gens courent...en rond
C'est un monde de fous. *


*traduction totalement libre...
Et voici la version qui me donne le plus d'émotions (et BO de Donnie Darko)







Gary Jules - Mad World
envoyé //www.dailymotion

6 commentaires:

Blake a dit…

Bien le bonjour Lola ! Alors, pour cette rentrée 2009, c'est avec une chanson triste sur l'école et ses angoisses qu'on reprend le collier ? En voilà une bonne initiative! On se demande bien qui a pu vous donner cette drôle d'idée, hein ? Oui, vraiment ? (lol).. Blague à part, content de vous retrouver...

charlemagnet a dit…

pas très drôle tout ça... mais comme l'école en fait...

Blake a dit…

- Ah, au fait, pour ceux qui n'étaient pas nés dans les années 80, la chanson originale est signée du groupe anglais Tears For Fears, disponible sur leur premier album "The Hurting"(1983), précision dûe au grand musicologue Philippe " J'prèfère les Rolling Stones " Manoeuvre ... Bonne rentrée !

Fleur a dit…

Bonne rentrée, Lola, malgré déjà la nostalgie des vacances et le jour de rentrée des enseignants commencé sous le gris souris d'un ciel de pluie! Pas étonnant que cela vous ait inspiré la mise en ligne de cette chanson:
"Bonjour maîtresse dis moi quelle est ma leçon
Regarde un peu au fond de moi"
"Tout autour de moi des visages familiers, des endroits usés
Visages prêts pour leur marathon quotidien"

Oui, toute la lassitude de revoir les visages oubliés pendant l'été, les trajets et travaux sisyphiens, dans ces larmes du "monde fou"...
Mais nostalgie passagère, peut-être, avant que le fond (la transmission entre prof/instit enfant) ne reprenne le pas sur la forme (l'éternel retour... au même endroit)?

Et moi aussi, parfois, malgré tout ce que j'ai pour être heureuse, et ben... "j'attends le jour où je serai heureuse", toujours cette confiance imméritée en l'avenir!

Belle rentrée, et bon courage aussi.

Fleur

lolabebop a dit…

@Blake: heureuse de vous retrouver aussi. Quant à la version originale, c'est elle qui m'a fait découvrir Tears for Fears lors d'un échange scolaire au début des 80's. D'ailleurs je ne les ai plus vraiment quittés depuis...

@Charl': Enfin si je peux me permettre, tout dépend de qui on a en face de soi ;-)

@Fleur: Nostalgie des vacances çà c'est certain. Mais pas de lassitude possible ou envisageable (hélas, irais-je même jusqu'à dire) puisquu'on me nomme chaque année sur poste et lieu différents. Que du nouveau, donc...L'inconnu total.
Et pour le reste, je suis comme vous, j'attends ;-)

Anonyme a dit…

C'est certainement le fait que l'on ne se soit pas vu cet été qui t'a fait publier cette chanson tristounette. Mais j'espère que ta rentrée dans l'inconnu s'est bien déroulée ? Racontes nous un peu ... Allez courage et fais attention à ne pas te choper la Grippe !!