dimanche 27 juin 2010

Perdue!


Mercredi soir, très tard, était diffusé l'ultime épisode d'une série US très en vogue, contant l'histoire de rescapés d'un crash qui ont fort à faire pour découvrir les secrets d'une île pas toujours accueillante.
çà vous dit quelque chose?
Moi aussi.
Sauf que je n'ai suivi leurs aventures que deux saisons, me lassant assez vite de péripéties qui faisaient plus que m'embrouiller le cerveau. Mais comme je suis curieuse je voulais savoir le fin mot et ai donc suivi le dernier opus, ce mercredi. Mais pour tout vous dire, je n'y ai pas pipé grand-chose.
Alors hier, lorsqu'un ami accro à la série est venu dîner, j'ai voulu qu'il m'en dise plus sur le dénouement de l'affaire, avec toutes les subtilités engendrées par un scénario tarabiscoté. Je n'ai pas été déçue!
En gros (mais alors vraiment en gros, parce que l'explication a duré une heure), il y avait une fumée noire qui représentait le frère de Jacob, c'est à dire le mal, qui a aussi pris l'apparence de Lock pour s'échapper de l'île après avoir manipulé pour faire éteindre la lumière blanche mais qui par là même le transformait en mortel. Avec çà il fallait compter sur deux réalités parallèles dont l'une n'était que supposée. Limpide, non?
Je vous passe moultes autres subtilités, mais quand même si quelqu'un parmi vous a sa propre interprétation je suis preneuse, parce qu'après une heure d'explications et de concentration pour essayer de tout comprendre, mon ami et moi avons foncé vers l'armoire à pharmacie pour avaler une aspirine...
.

8 commentaires:

charles a dit…

moi j'a craqué au bout de 3 épisodes... je n'y comprenais plus rien... quel dommage c'était pas mal au début..

Jeanne a dit…

je crois que je n'ai jamais regardé cette série
ils sont parfois compliqués les scénaristes

ça me rappelle Twin Peaks , au début , on mène l'enquète avec Cooper , et puis en deuxième partie , on lâche prise , c'est fouillis au possible , parce que l'on met du temps à comprendre que l'on franchit les portes de l'au delà

"Fire Walk with Me"
je te trouve bien courageuse

Blake a dit…

Mais non, "Lost", c'est très simple : c'est l'histoire de millions de spectateurs hypnotisés pour leur plus grand plaisir (en tout cas, du mien) depuis 6 ans - SIX ANS !! - par l'imagination fertile, tordue et sans limite de scénaristes fous : Carlton Cuse et Damien Lindelolf, créateurs de la série la plus dingue et extravagante de la télé.. C'est fou, le pouvoir de la fiction, non ? Mais rassurant : nous sommes tous de grands enfants au fond...

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Ma fille a bien aimé cette série, alors que moi et mon conjoint l'Amerloque l'avons abandonnée après la première saison...

Y comprendre quelque chose? Non... Mais, c'est comme la toute dernière émission de la série "The Sopranos". Un écran noir en guise de conclusion. Ce n'est pas une aspirine que nous avons avalée, mais plutôt une bonne rasade de voka.

Je t'embrasse bien fort, ma jolie!

liza a dit…

J'ai également regardé cette série depuis le début et il se passe tellement d'événements farfelus que j'ai envie de dire à Blake : "explique-moi le fin mot de l'histoire car je trouve que tout n'est pas cohérent ! ou n'ai-je compris que certaines choses ? ou peut-être tout de travers ?..."

lolabebop a dit…

@Charles: les fans de la série disent que les dernières saisons furent les meilleures, encore aurait-il fallu pouvoir tenir jusque là! Je te comprends parfaitement.

@Jeanne: Mais une fois qu'on est entrés dans l'univers de Lynch, tout s'éclaire, même si chacun peut avoir sa propre lecture, ah Lynch, Lynch, comme il me manque...


@Blake: Tordue! C'est toi qui l'a dit!!! ;-)

@Rosette: Je lève mon verre à ta santé, ainsi qu'à celle de ton amerloque et de ta fifille!
Tout plein de bises!

@Liza: deuxième fan avec Blake! Avoir tenu pendant six ans, je m'incline ;-)

ppm00 a dit…

En fait "Lost" ça vient d'une anecdote ! le réalisateur a perdu le scénario la veille du tournage, alors il a demandé à un stagiaire toxicomane de lui sauver le budget de production contre une gramme de coke. C'est désolant, je suis bien d'accord.

lolabebop a dit…

Ah, j'me disais aussi! Merci pour l'info ;-)