vendredi 1 mai 2009

La force spirituelle de David




A la Galleria dell'Accademia, je suis restée scotchée, comme inerte, plus de 3/4 d'heure devant l'exceptionnel David de Michel-Ange.
L'athlète me fait face, gigantesque sculpture de près de 5 m de hauteur et pesant 5 tonnes. Son regard, sa posture sont bouleversants de réalisme.
C'est David avant qu'il n'affronte Goliath. David qui va à la rencontre de son destin.
Je fais le tour de la statue plusieurs fois, observant chaque détail, chaque veine palpitant sous le marbre.
Emotion vivifiante.
Juste ce dont j'avais besoin. Etre ailleurs, emportée, bouleversée...
.
(photos: la copie, deux fois moins grande que l'original, sur la piazza della signoria)
.

6 commentaires:

liza a dit…

C'est vrai qu'il est impressionnant ce David !

raphaelleae a dit…

magnifique photo

C'est facile à tomber amoureux d'une statue.

raphaelleae a dit…

ET Lola je suis contente que vous avez eu un beau voyage!!!!

lolabebop a dit…

Merci. C'était très agréable il est vrai...

Zépo a dit…

Je suis resté moi aussi éberlué par l'original alors que j'étais passé devant la copie sans vraiment la regarder.

A l'époque (en 1995), la statue se trouvait sous une coupole de verre afin de l'éclairer à la lumière du jour.
Je me souviens avoir regardé le portrait de Michel Ange à coté et lui avoir demandé comment il avait pu avec ses mains sculpter une oeuvre aussi parfaite.

Cette statue est la définition de l'Art pour moi : à la regarder, à ressentir des émotions aussi nouvelles, on appréhende enfin le génie humain. C'est la meilleure potion contre le désespoir.

lolabebop a dit…

Zépo, vos mots expriment joliment l'Emotion ressentie devant le chef d'oeuvre de Michel Ange...je m'y reconnais. Merci pour le partage.