dimanche 10 mai 2009

Pour des baleines

J'ai failli me retrouver nue à l'aéroport de Florence. Je vous jure.

Alors que je passai le portique de sécurité, celui-ci se mit à biper. Je ne m'affolais pas outre mesure, la chose étant chez moi assez coutumière ( et pourtant je vous assure que je n'ai JAMAIS d'arme sur moi!). D'habitude, une fouille rapide par dessus les vêtements rassure illico l'agent de sécurité. Mais pas cette fois-ci.

Car après m'avoir fait vider mes poches, enlever la ceinture et les chaussures, le bip continua de plus belle, notamment lorsque le détecteur passa devant les attributs féminins de la partie supérieure de mon corps. L'agent ( une femme zélée) me supprima aussitôt mon passeport, me dit de me poser là, et d'attendre ses supérieurs.
Là, j'avoue, j'ai commencé à sentir ma tension monter dangereusement.
Je levais donc mon pull pour lui expliquer que, peut-être, il s'agissait de mon soutien-gorge, qui était pourvu de baleines métalliques ( pour faire un plus beau soutien, mais oui!).
Mais à chaque tentative de ma part de lui montrer l'objet du soi-disant délit, elle m'ordonnait de rabaisser mon vêtement immédiatement. Cachez-moi ces morceaux de chair que je ne saurais voir!

Je vous confesse qu'à ce moment là, ma seule pensée était de régler au plus vite le malentendu. Alors, qu'on aperçoive furtivement ma poitrine m'importait peu, franchement!

Finalement, trois autres agents ont accouru, ont jeté un coup d'oeil entre mes seins et j'ai enfin été considérée comme inoffensive . Le temps de récupérer le passeport, et de m'éloigner sous les clins d'oeil hilares des futurs passagers attendant derrière le portique, la petite histoire avait duré une demi-heure.

M'en fous.
L'attente fut moins longue avant l'embarquement...

.

5 commentaires:

liza a dit…

La prochaine fois, il faudra penser à ne pas mettre de soutien-gorges avec baleines ! Car en Italien, pas facile de se faire comprendre...

lolabebop a dit…

IMPOSSIBLE de se faire comprendre, enfin sans montrer,...je n'avais pas le choix...bon, il va falloir que je prenne des cours d'Italien pour éviter de m'effeuiller à l'avenir...

Kalli a dit…

Mouai, inoffensive, c'est vite dit...vos baleines l'étaient peut être, mais l'êtes vous, vous ?

Jarod Bendson a dit…

Terrible mésaventure, en effet.
Je me suis moi-même fait arrêter à l'aéroport de Sydney pour port illégal d'un slip kangourou, que j'ai dû remettre illico presto aux autorités avant de m'acquitter d'une taxe pour la protection de la faune.

lolabebop a dit…

@Kalli: moins innofensive que moi je ne connais pas... Je ne ferais pas de mal à une mouche, ni à une fourmi d'ailleurs, ce qui me joue de vilains tours, parfois...

@Jarod: Le marsupiau n'aime pas qu'on se paye sa tête, c'est bien connu (alors avec votre slip!...)