jeudi 26 novembre 2009

Back to the future

Y en a t-il un seul parmi vous qui n'ait jamais imaginé le plaisir que çà pourrait
être de remonter le temps?
Avoir cette illusion de maîtrise contre l'impuissance, et, peut-être, arriver jusqu'à contrôler son destin.
J'ai toujours aimé les histoires où il est possible de revenir en arrière, de HG Wells à " Retour vers le futur" en passant par "Un jour sans fin" ou "L'effet papillon".
Dans le film "Quelque part dans le temps", le héros remonte le temps parce qu'il est amoureux d'une actrice du XIXème siècle, et il va rencontrer cette femme. Si c'était moi, je donnerais rendez-vous à James Dean pour une ballade en porsche 356 Speedster ( mais pas le 30 septembre 55!).
Retourner dans le passé et changer la donne...par la grâce d'une déchirure spatio-temporelle ou d'une machine à explorer le temps, peu importe la manière...
Choisirais-je une autre voie professionnelle? Est-ce que je ne prendrais pas ma première cigarette?
Que voudrais-je éviter, modifier, vivre plus fort?
...
Rien je crois.
C'était comme c'était, bon an mal an.
Mais c'était pas si mal.
Je crois...
.

6 commentaires:

Blake a dit…

Bon, c'est vrai qu'on aimerait modifier des choses, revenir sur certaines décisions du style :" Oui, je vais abréger mon report d'incorporation et effectuer quand même mon service militaire !"(no comment !). Ou recommencer un examen pour cette fois, le réussir du premier coup... Mais, finalement, comme les malheureux héros des films culte "L'Armée des 12 singes" ou mieux encore ce bon vieux "Donnie Darko",on a beau lutter, échappe-t-on vraiment à sa destinée ? Voilà, c'était la question philisohique du jour, vous avez deux heures pour développer et rendre votre copie...

Blake a dit…

Si vous avez ce qu'est une question "philisohique", vous avez de la chance ! Excusez, j'ai deux mains gauches ce soir !
P.S : "To be philosophique or not to be philosophique, that is the question..."

Blake a dit…

Et de trois! Il ne fallait évidemment pas lire dans le deuxième commentaire: "Si vous avez" mais bien "Si vous savez"... Finalement, ce n'est pas deux mains gauches, mais deux moignons avec des moufles que j'avais ce soir :-) ! Allez, une aspirine et vite au lit !!

lolabebop a dit…

Ne vous autoflagellez pas, moi aussi j'ai deux moignons, la preuve: mise en page encore ratée!

Merci d'avoir cité ces deux merveilleux films, que j'ai vu chacun plusieurs fois avec toujours le même plaisir...

Jarod Bendson a dit…

Personnellement, si je devais revenir en arrière pour empêcher les événements qui ont gâché ma propre existence, je serais irrémédiablement encore vierge à ce jour.
Cela dit, j'ai toujours adoré ce qui gâche l'existence, et je rejoins donc la première réflexion de Blake sur la destinée, avant qu'il ne perde l'usage de ses mains.

lolabebop a dit…

Voyons Jarod, je vous sais trop bon vivant pour croire ce camouflet envers la gente féminine. Il me plaît à croire que vous avez oublié les femmes exceptionnelles qui ont traversé votre existence, et il y en a eu!